Vanuatu

Viens découvrir mon voyage au Vanuatu, au détour de mes carnets de voyage.
J'y raconte mes excursions sur 5 îles de l'archipel. Efate, qui fut mon point d'entrée. Aniwa, qui me plongea littéralement au cœur de la culture ni-van et me permit d'en découvrir les us et coutumes. Tanna, cette île mystérieuse de Vanuatu, qui me rapprocha au plus près du centre de la terre durant l’ascension du Mont Yasur, ce volcan en éruption, et m'emmena à la rencontre du culte de John Frum. Malekula, où je suivis les traces des anciennes tribus cannibales, et enfin Espiritu Santo, où se cachent sans doute les plus belles plages de Vanuatu.

Welkam to Vanuatu

Perdu en mer de corail,
Nappé de mystères et de coutumes tribales,

Viens te perdre avec moi le temps d'un instant au Vanuatu, l'un de ces paradis de notre Terre.

Mon voyage au Vanuatu

Tout homme est tiraillé entre deux besoins. Le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est-à-dire de l’enracinement, de l’identité. Les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre… jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue.

MYTHE MÉLANÉSIEN DE L'ARCHIPEL DU VANUATU

Beaucoup de voyageurs connaissent ce mythe très célèbre. Mes proches savent à quel point sa signification est forte pour moi, il a même donné son nom à ce blog voyage. Et quand j'ai décidé, pour la première fois de ma vie, de céder à la pirogue, je n'avais pas d'autre choix que de me rendre sur cette terre très peu explorée des backpackers. Ce fut la seconde destination de mon premier périple.

Petit archipel de 83 îles (pour la plupart volcaniques) perdu en mer de corail, le Vanuatu est souvent la proie de tout genre de catastrophes naturelles : tsunamis, cyclones, éruptions volcaniques (l'île d'Ambae va d'ailleurs être définitivement évacuée), sécheresse... Ce qui en fait l'un des pays les plus pauvres d'Océanie, mais aussi l'un des plus heureux au monde ! Le quatrième, pour être exact. J'ai débarqué dans ce coin du monde en pensant que j'avais tout et qu'eux n'avaient rien. Puis après trois semaines en Vanuatu, je suis arrivé à la conclusion que c'était le contraire. Traditions, coutumes, cultures, langages... Ce petit pays est une véritable corne d'abondance regorgeant et débordant de richesses d'un autre genre, qui méritent d'être protégées.

Allez, je ne vous en dis pas plus ici, suivez le guide !

Mon circuit de 3 semaines au Vanuatu

Port-Vila : atterrissage au Vanuatu

Après un court séjour à Jakarta, qui marqua la fin de mon voyage en Indonésie puis à Sydney, j'atterris...

Aniwa, île de Vanuatu hors des sentiers battus

Dans l'avion, je fais la connaissance de Christian, médecin ni-van originaire de Tanna, venant rendre visite à sa famille....

Tanna et le volcan Yasur, mont immortel de Vanuatu

Après un séjour sur Aniwa qui fut inoubliable, je retourne sur l'île de Tanna. Bien plus calme que lors...

Sur les traces des tribus cannibales de Malekula

Mon périple au Vanuatu suit son cours, et je trace mon chemin vers une île à environ 400 km...

Carte de mon itinéraire au Vanuatu

Vanuatu en images

Mon avis sur le Vanuatu

J'ai aimé

Tout

J'ai moins aimé

Ne pas être resté plus longtemps

Pays au milles couleurs, aux milles saveurs, aux milles cultures... C'est empreint d'une grande nostalgie que je reviens sur mon séjour en Vanuatu. Ce fut le pays qui m'a le plus marqué durant mon voyage, et qui m'a le plus donné envie de développer mon projet écoresponsable. Je n'en dis pas plus ici, vous découvrirez bien toute l'affection que j'ai pour Vanuatu au cours de mes articles.

Petit archipel, ce n'est qu'un au revoir.

Organiser son voyage au Vanuatu

Comment aller au Vanuatu ?

Il y existe 2 options :
- En avion : se rendre en Nouvelle-Calédonie (avec Air France ou Air Austral) ou en Australie ou en Nouvelle-Zélande puis prendre Air Vanuatu, ou Virgin Australia ou Quantas Airways.
- En bateau : on peut prendre le "Havana" entre la Nouvelle Calédonie et trois îles du Vanuatu dont Efate (plus économique et long).

Quelles précautions sanitaires au Vanuatu ?

Les vaccins obligatoires : Hépatite A.
Les vaccins conseillés (dépendant du type de séjour) : Hépatite B et Typhoïde.
Un traitement antipaludique est vivement conseillé. Pour ma part, je n'ai rien pris.

Quel visa pour le Vanuatu ?

Si vous arrivez par la voie des airs, aucun souci : les ressortissants français ne sont pas soumis à une demande préalable de visa. Un visa visiteur d'une durée d'un mois sera délivré à l'arrivée sur le sol vanuatais, quelle que soit la durée du séjour. Il pourra ensuite être étendu selon les modalités indiquées ici.

Quelle est la meilleure période pour un voyage au Vanuatu ?

La saison humide se déroule entre novembre et avril où peuvent survenir en outre des cyclones, et où les températures atteignent 30°C en janvier. Cependant, les festivités de Noël peuvent être un vrai plus en terme d'animations.
La saison sèche a lieu de mai à octobre, où les températures peuvent descendre à 21°C. Cette période est plus agréable pour visiter l’archipel, toutefois, gardez en tête que tout est très sec en fin de saison sèche.

Se déplacer entre les îles

Pour se déplacer entre les îles, il n'y a pas 36 000 solutions, mais 2 : le bateau ou l'avion. La première, réservée aux adeptes du slow travel, est le moyen de transport le plus imprévisible des deux. En effet, il n'existe pas de compagnie de ferry joignant plusieurs îles par exemple. Donc c'est lent, vous ne savez jamais quand vous allez partir, ni sur qui vous allez tomber... Mais si vous traînez sur un port en grignotant une mangue, qui sait si l'on ne vous proposera pas de monter à bord d'un joli voilier blanc ?

La seconde solution est plus simple mais (et oui, il y a toujours un mais), il faut faire attention à plusieurs choses :

  1. La réservation : AirVanuatu est la seule compagnie du pays à assurer les vols inter-îles, et 90% du temps, nos cartes bleues ne fonctionnent pas sur leur site où l'on peut effectuer une réservation : Site officiel d'AirVanuatu.
    Pour prendre ses vols à l'avance, il faut contacter une agence de voyage qui va s'occuper de la réservation des vols à votre place, et offrir par ailleurs un tarif réduit de 20%. Me concernant, je suis passé par evaneos. Je ne les conseille pas du tout : en plus des vols, ils m'ont convaincu de réserver mes nuitées avec eux, sous prétexte que c'était très compliqué de se loger en Vanuatu. Résultat : des centaines d'euros perdus, car contrairement à ce qu'ils ont pu me dire, c'est très facile de dormir en Vanuatu, pour pas grand chose voire rien du tout tant les habitants ont le cœur sur la main.

  2. Les horaires des vols : comme avec les bateaux, l'irrégularité est de rigueur. Appelez l'aéroport la veille, et 3-4h avant le départ, pour obtenir confirmation. Les horaires peuvent être retardés (si par exemple l'avion n'est pas plein) de plusieurs heures voire de plusieurs jours ; mais aussi avancés (oui-oui) ! J'ai vu des personnes arriver 2h en avance à l'aéroport, et l'avion était déjà parti.

  3. AirVanuatu a des règles relativement strictes concernant le poids des bagages. En effet, certains vols sont assurés par de minuscules coucous, et la répartition du poids peut être parfois laborieuse. Préparez-vous à voyager avec des poulets ou des crabes de cocotiers ! Les règles sont les suivantes :
    - Si vous pénétrez sur le territoire via une compagnie autre qu'AirVanuatu ou Qantas, le poids des bagages pour les vols inter-îles ne devra pas excéder 10kg pour la soute et 5kg pour la cabine. Pour ne pas être embêté (et si votre point de sortie est le même que votre point d'entrée), je vous conseille de laisser une partie de vos affaires là où vous passerez la nuit dans votre ville d'entrée sur le territoire. Sinon, je ne sais pas ce qu'il se passe.
    - Si vous arrivez en Vanuatu via leur compagnie ou Qantas, le poids du bagage soute est de 23kg uniquement si le vol est de type ATR-72 (vols reliant Port Vila, Espiritu Santo et Tanna. Le poids du bagage cabine reste de 5kg.
    Toutes ces informations sont stipulées ici.

Hébergements et transports au Vanuatu

Si vous ne souhaitez pas passer par une agence (ce que je vous conseille), pas d’inquiétude !
Venez équipés d'une tente, ou d'un hamac pendant la saison sèche, et vous pourrez dormir à peu près n'importe où. Chez l'habitant, dans des lodges ou resort, ou même sur la plage (demandez l'autorisation au chef de la plage dans ce cas).
Pour le transport, sachez que le stop fonctionne bien au Vanuatu, moyennant une poignée de VUV. Faîtes attention dans les grosses villes comme Port-Vila ou Luganville, où vous serez vu comme des portefeuilles sur patte, et où il faudra négocier, parfois durement. Dans ces grosses villes, il y a des minibus, qu'empruntent les locaux, reconnaissables à leur "B" sur la plaque d'immatriculation. Ces derniers sont très peu chers. Dernière option : marchez ! Vanuatu, ce n'est pas bien grand.

Conseils pratiques sur le Vanuatu

  1. Pensez à acheter une carte SIM locale. Ce n'est pas cher et ça dépanne bien. Il existe deux fournisseurs dans le pays : tvl et Digicel. Si vous arrivez à l'aéroport de Port-Vila, vous trouverez deux petits stands qui en vendent. La vendeuse de chez Digicel étant aimable comme une porte de prison, je suis allé chez tvl, sans aucun regret ! Globalement, les vanuatais sont plus satisfaits de tvl que de Digicel. Comme l'utilisation de ces cartes (surtout par les touristes) se répand de plus en plus, les offres se multiplient. Si vous voulez jeter un œil, voici les offres prépayées de chez tvl et digicel.

  2. Lire mon article sur les applications smartphone à télécharger, ce que je dis est valable pour tous les pays (ou presque) que j'ai visités.

  3. Concernant l'argent, pensez à retirer à votre point d'arrivée suffisamment d'argent pour tout le séjour. En effet, certaines îles (comme Tanna) ne disposent pas d'ATM. Je me suis fait avoir sur Tanna, et j'ai dû retirer dans le seul hôtel de l'île qui fait un système de cashback (et qui prend au passage 14% de commission). Au mois d'octobre 2017 le taux de change était de 1€ pour 127.5 vatu (VUV), et on peut manger correctement pour 150 VUV.

  4. Manger des mangues, papayes et noix de coco, la meilleure niche du monde se trouve en Vanuatu.

  5. Si vous peinez dans votre organisation, contactez isabelle.malaretditezaza sur Facebook.

Petit précis de vocabulaire Ni-Van

Les langues officielles sur l'archipel sont le bichelamar, un pidgin à base anglaise (avec quelques éléments lexicaux provenant du français et des langues du Vanuatu du Nord), le français et l'anglais. De prime abord, j'ai été surpris par la présence du français et de l'anglais sur ces îles, mais il faut savoir que les jeunes ont le choix entre l'école française et anglaise, vestiges d'une colonisation pas si lointaine. Les vanuatais parlent donc au moins 3 langues : le bichelamar, l'anglais ou le français, et le dialecte de l'île où ils ont grandi ou de leur tribu natale. Parce que oui, accrochez-vous, le Vanuatu est le pays qui possède la plus forte densité linguistique au monde, avec 108 langues pour 234 000 habitants. Qui n'ont, bien entendu, rien à voir entre elles.
Comme pour l'Indonésie, je vous donne un petit lexique de vocabulaire (de bichelamar), pour plusieurs raisons que je rappelle : faciliter l'échange avec les locaux, moins passer pour le touriste de base, et surtout créer des souvenirs. Ne vous êtes-vous jamais trouvé dans la situation où un étranger vous adresse la parole dans un français timide ? Je suis sûr que vous en étiez ravis.

FrançaisBichelamar
Bonjour / BonsoirHalo / Gudnaet
Au revoirTata
Comment allez-vous ?Olsem wanem ?
Très bien, merci, et vous ?I gud nomo, tangyu tumas
Merci (beaucoup)Tangyu (tumas)
BushForêt
CoconasNoix de coco
KastomCoutûme
Excusez-moi/SVPplis
Je m’appelle…Nem blong mi...
C’est combien ?Hamas mane ?
un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf et dixwan, tu, tri, fo, faef, sikis, seven, eit, naen, ten