À l’ère du 1000% connecté, partir en voyage peut être l’occasion (pour certains) de se couper de ce monde où ondes électromagnétiques de toutes fréquences s’entrelacent. Néanmoins, il existe de nombreux outils et applications ultra-pratiques, pour qui ne voudrait pas trop s’éloigner de sa zone de confort (ou ne pas galérer à choisir un taxi en atterrissant à Denpasar en pleine nuit par exemple).
Je vous présente ici une liste, bien entendu non exhaustive, mais qui – je pense – fournit une bonne base. N’hésitez pas à me faire quelques suggestions en commentaire pour la compléter !

Applications pour les hébergements

  • Agoda
    Propose un service de réservation de chambres d’hôtels en ligne, principalement dans la région Asie-Pacifique. Globalement, je trouve qu’Agoda propose les prix les plus compétitifs du marché. Ajoutez à ça un service de cashback interne à l’application, et vous ferez de petites économies bien sympa.
  • Hostelworld
    Spécialisé dans les auberges de jeunesse. Parfois moins cher que ce qu’on trouve sur Agoda.
  • HotelTonight
    Comme son nom le laisse sous-entendre, HotelTonight est spécialisé dans la réservation de dernière minute.
  • Booking
    Plus cher qu’Agoda, Booking est plus fourni que ce dernier, mais aussi (et surtout) utilisable avec iGraal, que je présente plus bas.
  • Airbnb
    On ne le présente plus, je le mets parce qu’il est relativement bien développé en Indonésie (Bali et Lombok). Si vous n’avez pas encore de compte, inscrivez-vous via ce lien de parrainage, les économies que je ferais avec le crédit récupéré partira directement dans la cagnotte (voir mon projet).
  • Hotels.com
  • Roomer
    « Le lieu où les gens réservent des chambres d’hôtel à d’autres personnes qui ont annulé leur voyage. »

Vous voyez qu’il existe un bon petit paquet d’applications réservées à la réservation en ligne. Un conseil toutefois. Enfin non, deux conseils :

  1. Utilisez le site (il n’existe pas d’application mobile à ce jour) Hotelscombined.fr. Celui-ci compare les offres présentes sur une bonne dizaine de site (dont ceux qui précédent) pour un même hôtel.
  2. Repérez les hébergements sur l’application, puis rendez-vous sur place. 90% du temps, c’est moins cher. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’on essaye de vous arnaquer. On réserve donc en ligne et le tour est joué !

Applications pour se déplacer

  • Google Maps
    On ne le présente plus. En bon maître du monde, Google a développé (à mon sens) le meilleur GPS de la planète. Fonctionne hors ligne si vous téléchargez des cartes au préalable, l’aspect communautaire permet d’avoir pas mal de renseignements sur les endroits à visiter, et bien sûr, vu que vous êtes tracés, il garde tous vos déplacements en mémoire. Blague à part, si on oublie le côté intrusif dans la vie privée, ça peut être très pratique si l’on veut faire un blog de voyage et qu’on se décide à le faire 4 mois après avoir commencé à voyager. Il faut savoir que les itinéraires guidés peuvent ne pas fonctionner dans certains pays : voir cette liste.
  • Maps.me
    Très bonne alternative à Google Maps, Maps.me est un GPS hors ligne avec en plus un aspect communautaire très développé et actif. De plus, les cartes téléchargées sont plus légères que celles de Google Maps. Il est par ailleurs possible de rajouter des signets sur les cartes, puis de les partager avec n’importe qui !
  • Osmand
    Moins connue que les deux applications précédentes, Osmand est, comme Maps.Me, basée sur OpenStreetMap (base de données géographiques libre du monde). Elle propose en plus un mode connecté qui fournit plus d’informations, et a un aspect professionnel plus développé que Maps.me.
  • Wikiloc
    Sûrement le plus communautaire des GPS, Wikiloc propose des itinéraires à moto, à vélo, à pied… Et ce dans le monde entier !

Vous vous rendrez probablement compte que les cartes issues de Google Maps ou Maps.me sont parfois incomplètes, voire fausses. Si, comme moi, vous avez l’âme d’un vadrouilleur mais que votre sens de l’orientation n’est pas votre point fort, je vais vous donner une petite astuce. Utilisez la vision satellite de Google Maps. En effet, cette version permet de voir des chemins qui n’apparaissent pas forcément sur les tracés classiques. Je vous assure que je me suis sorti plusieurs fois de situations difficiles (surtout au Vietnam) grâce à ça. Si vous avez peur de ne pas avoir de réseau, vous pouvez regarder au préalable les endroits où vous comptez vous rendre, toujours en vision satellite, afin que votre téléphone garde en mémoire cache ces données. Malheureusement, les cartes hors lignes en vision satellite n’existe pas sous Google Maps. Je suis d’ailleurs activement à la recherche d’une application GPS hors ligne fournissant ce genre de cartes. Si vous en connaissez une, je serais ravi que vous partagiez.
Bien sûr, si vous êtes perdus dans la forêt, c’est pas franchement utile.

  • Uber
    Tout comme Google Maps, on ne le présente plus. Il est d’ailleurs relié à Google Maps dans certaines grandes villes (comme Bangkok), d’où vous pouvez directement réserver votre trajet. C’est vraiment pratique si vous reliez votre carte bancaire à l’application : plus besoin de négocier des heures avec le chauffeur, pas d’arnaques, moins de risques de se faire voler quelque chose. Concernant le prix, il n’y a pas de règle générale : à Bangkok, le prix au kilomètre est plus élevé que le prix de base ; à Bali, c’est moins cher que ce que vous pourrez trouver en alpaguant directement un chauffeur.
  • Grab
    Le Uber asiatique, beaucoup moins cher, aussi relié à Google Maps.
  • MyBlueBird taxi
    Le Uber indonésien. En Indonésie, vous verrez sûrement des taxis bleus un peu partout. Ils ne proposent peut-être pas les tarifs les plus avantageux, mais ils peuvent vous déposer partout. Car le problème des chauffeurs Uber ou Grab est qu’ils sont interdits à certains endroits (comme Ubud).
  • Traveloka
    Société indonésienne qui fournit des services de billetterie aérienne, ferrovière, et de réservation d’hôtels en ligne, en mettant l’accent sur les voyages intérieurs. Très développée en Indonésie (forcément), Traveloka est aussi implantée en Malaisie, en Thaïlande, aux Philippines, au Vietnam et à Singapour. J’ai pu l’utiliser sur Java et c’est très utile, surtout pour réserver des billets de trains (le réseau ferrovière de Java est vraiment bien développé). Il se peut que votre carte bancaire ne soit pas acceptée. Dans ce cas, rendez-vous dans un supermarché, il y a des bornes présentes un peu partout desquelles il est possible de payer.
  • Rome2Rio
    Moteur de recherche de trajet, combinant différents modes de transport. Très efficace. Bien que la recherche se fasse sans obligation de fournir des dates de voyage, Rome2Rio fournit un prix indicatif de votre trajet.
  • 12go.asia
    Service de confirmation de réservation de siège instantanée pour les autobus, les ferries, les vols et les chemins de fer en Asie du Sud-Est. Pour les plus inquiets d’entre nous.

Applications diverses

  • iGraal
    Service de cashback, fonctionnant avec énormément de marchands en ligne, notamment Booking, ce pourquoi je l’ai mis.
  • TripAdvisor
    Très connu, Tripadvisor propose des avis et des conseils touristiques d’utilisateurs sur des hôtels, restaurants, villes et régions, lieux de loisirs, etc. Il existe aussi des outils de réservation de logements et de billets d’avion comparant des centaines de sites web afin de trouver les meilleurs prix, que je n’ai jamais utilisé.
  • MyDevise
    Convertisseur de devise. Actualise toutes les devises disponibles à chaque connexion.
  • AccuWeather
    Durant mon voyage, je suis devenu très lumino- et paysago-dépendant (un peu de néologisme de temps en temps ne fait pas de mal). Accuweather fournit, à mon sens, les meilleures prédictions météorologiques existantes.
  • Bon Entendeur
    Mélophile ? Sur Bon Entendeur, le concept est simple : une personnalité, un thème, une heure de découvertes musicales.
  • WifiMapper
    Une des applications fournissant une carte des spots wifi (libres ou non) la plus exhaustive.

Voilà, je pense que vous êtes parés à toute éventualité désormais !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire !
Entrer votre nom ici